Chronique : Ça pue dans l'évêché !

Chronique : Ça pue dans l'évêché !

Si monseigneur Cattenoz, archevêque d’Avignon, a littéralement « crucifié » la dernière campagne d’affichage du site d’échangisme Wyylde, au Vatican, certains ne se grattent pas pour s’or-ganiser une petite partie fine dans l’un des appartements de la congrégation.

Si un jour on m’avait dit que je serai sensible à l’humour de l’église… J’aurais sans doute répondu : « Plutôt bouffer des fraises avec du beurre de missel. » Nonobstant, cette histoire commence par la campagne d’affichage d’un réseau social libertin, invitant les badauds à s’aimer… à plusieurs.Il n’en fallait évidemment pas plus pour déclencher les foudres du clergé. Par une missive à courte portée, adressée à la vox populi locale, l’archevêque déverse sa sainte hargne contre ce « matraquage urbain […], qui continue à vouloir détruire la famille. » [Le Midi libre]. Il promet aux mécréants le feu divin et salutaire : « Toute civilisation sur le déclin a connu ce genre de phé-nomène, […] le bon sens de l’Homme, [avec un grand H, tiens… Comme la bombe], a permis que cela disparaisse purement et simplement, avec l’émer-gence d’une nouvelle civilisation. » Aussi, amis échangistes, méfiez-vous ! Car si vous avez le feu au cul, la sainte Église pourrait bien vous en cramer les poils !

Retrouvez d'autres articles dans le magazine Stormy Daniels : va-t-elle faire tomber Trump ?

Lire la suite